Particulièrement courtisés cet été mais retenus par Arsène Wenger, Mesut Özil et Alexis Sanchez n’ont toujours pas prolongé leur contrat avec Arsenal alors qu’ils seront toux deux en fin de contrat en juin 2018.

Une situation qui pourrait forcer les Gunners à céder ces deux joueurs majeurs de leur effectif lors du prochain mercato hivernal et ainsi récupérer des indemnités de transfert, indemnités sur lesquelles ils devraient faire une croix si les joueurs décidaient de rester jusqu’au terme de leur bail sans prolonger.

Arsène Wenger lui-même a concédé que les deux joueurs étaient susceptibles de quitter le club londonien dès cet hiver : « Un départ cet hiver ? Dans ce type de situation, il faut envisager toutes les solutions. Donc oui, c'est possible. Özil ? J'ai l'impression qu'il veut rester. Je l'ai toujours dit, même si nous n'avons pas signé d'accord, ça ne veut pas dire qu'ils vont partir. Ils sont tous les deux heureux, j'espère que la situation va se régler. Mais pour l'instant, il n'y a rien à annoncer », a ainsi glissé à la presse britannique le manager des Gunners.

Sachant qu'ils pourraient obtenir un belle prime à la signature en s'engageant pour un nouveau club l'été prochain, il paraît de plus en plus improbable que le milieu de terrain allemand et l'attaquant chilien de 28 ans prolongent leur bail avec Arsenal.

commentaires des membres

Vous aussi, publiez votre commentaire ! Laisser votre commentaire